Vie pratique & Loisirs

Les jeux de construction : comment stimuler les enfants de 4 ans ?

jeux enfant

Quand on parle de jeux de construction, certaines marques iconiques arrivent spontanément en tête et impliquent des blocs à emboiter pour fabriquer des voitures, des avions ou encore des têtes de personnages pour les plus élaborés d’entre eux. Pourtant, à partir du moment où l’enfant élabore quelque chose à partir d’éléments divers, on peut déjà parler de construction. Faut-il encourager cela et comment faire ?

Enfants de 4 ans : à quoi servent les jeux de construction ?

A partir de 3 ans, les goûts des enfants commencent à s’affirmer. Pourtant, ils n’ont pas encore toute la motricité pour leur permettre d’opérer des jeux délicats ; ce que l’on appelle la motricité fine. Il est possible de les aider en leur fournissant des jeux de construction adaptés à leur catégorie d’âge. Empiler, emboiter, même sans respecter une forme précise ou un modèle leur permet d’améliorer la précision de leurs gestes.

A cet âge, ce qu’ils adorent, c’est empiler les blocs les uns sur les autres, jusqu’à ce que ce soit tellement haut et instable que cela tombe à grand fracas, ce qui les fait beaucoup rire.

Pourtant, sous cette activité qui semble bien anodine, les enfants de 4 ans comprennent le sens de l’équilibre, la mesure, la hauteur. Quand on est un parent ou quand on est responsable de jeunes enfants dans une école, une crèche ou encore en centre de loisirs, il convient de mettre à disposition différents jeux de construction que les enfants peuvent utiliser à loisir, mais aussi les appréhender de différentes manières afin de diversifier les jeux et susciter toujours l’intérêt et la curiosité.

Un parent peut montrer l’exemple en reproduisant le modèle figurant sur la boite afin que l’enfant ait envie de l’imiter mais aussi faire une construction toute autre pour lui montrer qu’il peut rester maitre de ses créations s’il le souhaite.

Stimulation des enfants : pour quoi faire ?

Acheter des moules de glaces en forme d’animaux et mettre de l’eau dedans : voilà qui semble tout à fait normal. Pourtant aucun enfant de 4 ans ne va comprendre qu’un liquide, sous l’effet du froid, peut se rigidifier. En faisant des glaces à l’eau ou simplement des glaçons, l’enfant de cet âge reçoit sa première leçon de physique chimie et ce, sans que cela perde en ludique. Reproduire des formes en mettant les uns sur les autres (et sans emboitement) des blocs en bois est tout à fait différent de certains autres jeux de construction : la patience est de mise et le moindre geste malheureux fait tout s’écrouler.

Cela peut faire rire l’enfant ou le frustrer s’il était concentré dans sa création, mais dans les deux cas, cela est positif : il fait travailler ses mains et comprend certaines leçons de vie. La frustration ; jusqu’à un certain niveau ; est essentielle dans le cadre de la construction personnelle : un enfant ne peut pas toujours avoir tout ce qu’il veut et il doit apprendre l’échec aussi bien que la réussite. La présence de couleurs vives est une incitation aux jeux et ce, dès le plus jeune âge : les enfants sont naturellement attirés par les coloris francs. Attacher des wagons derrière une locomotive, faire un étalage de légumes en bois pour s’initier au jeu de la marchande, sans que ces derniers tombent, tout cela entre dans le domaine du jeu de construction. Cela favorise l’imaginaire, la créativité et si les enfants jouent ensemble, la communication ; ce qui ne peut être qu’un vrai plus à cet âge où l’on se trouve déjà en établissement scolaire et où donc la socialisation aide l’enfant à s’intégrer dans des groupes, pour trouver des camarades.